Scandinavie An Mil

La troupe de reconstitution Odin Følgesvenner est née en 2004 suite à la rencontre de quelques passionnés d’Histoire et de la période connue sous le nom de « viking ». Ils ont commencé par pratiquer du combat médiéval. Les activités de ces passionnés ont évoluées dans divers aspects de l’artisanat, de la construction et de la navigation, l’objectif étant de toucher tous les aspects de la vie d’un scandinave au Xème siècle.

La période dite «âge viking » est reconnue par le majorité des chercheurs comme comprise entre 793 (Lindisfarne) et 1066 (Stamford-bridge) avec l’irruption de pillards venus de Scandinavie. Le phénomène embrasa et bouleversa toute l’Europe.

             Nous nous intéressons plus particulièrement à la période comprise entre l’an 995 et l’an 1000 en Norvège sous le règne du roi Olaf Tryggvason, qui entreprend la christianisation forcée du pays, rencontrant beaucoup de résistance mais qui signe la fin du paganisme et bouleverse la culture clanique jusqu’alors dominée par des Jarlar (équivalent de comtes) soutenus par des « thing » qui sont des assemblées d’hommes libres, pour régler les disputes et prendre les décisions politiques. C’est une époque d’explorations avec la découverte du Groenland et de l’Amérique du Nord par ce peuple intrépide, d’échanges fructueux avec des contrées lointaines, de colonisation et d’adaptation dans des endroits aussi différents que la Normandie, l’Islande ou la Russie mais aussi d’affrontements, de raids, de batailles et de guerres aux quatre coins de l’Europe. La société scandinave est avant tout constituée de fermiers et de pêcheurs devenus marchands et explorateurs grâce à leur maîtrise navale. Ces navigateurs qui bravent les océans deviennent pirates par opportunisme et obligation de revenir des expéditions chargés de butins. D’abord réservé à une aristocratie seule capable d’armer un navire, le phénomène se démocratise et implique une grande partie de la population, qui part chercher richesse et ascension sociale. La fin de l’ère viking s’accompagne d’une professionnalisation des guerriers qui accompagnent les rois dans leurs entreprises de conquêtes et la création d’une véritable armée, Jomsborg basée dans des forteresses en baltique. Cependant les pays dans la zone d’influence des vikings (Angleterre, France, Russie) se constituent en puissants royaumes capables de repousser ces invasions et c’est d’ailleurs l’accession de Guillaume le Conquérant, descendant de colons scandinaves, au trône d’Angleterre qui marque la fin officielle de l’époque viking.

Le groupe s’est spécialisé dans le combat médiéval en développant une discipline sportive, le « Eastern style » car venu des pays slaves, qui est un compromis entre historicité et sécurité, régi par des règles et le fair-play. Sans se vouloir la plus fidèle restitution des combats en l’an mil, le « Eastern Style » permet d’assurer un spectacle ressemblant à ce qu’était un combat, dans une mêlée d’une grande intensité. Pour cela les guerriers d’Odin Følgesvenner s’entraînent régulièrement et participent à de nombreux évènements internationaux.

bataille
Bataille en « Eastern style » (Norvège)
Bataille en « Eastern style » (Pologne)